adoptchien1

L’adoption d’un animal dans un refuge, ce qu’il faut savoir

Plusieurs animaux abandonnés et malades se retrouvent dans les refuges pour animaux. Ce sont spécialement les SPA qui se chargent de les protéger et de les nourrir en attendant une famille d’adoption pour le pauvre animal. Cependant, pour ceux qui souhaiteraient procéder à l’adoption de ces animaux, divers critères sont à évaluer vu la complexité de la situation.

Conditions nécessaires pour le bien-être de l’animal

Penser à adopter un animal n’est pas du tout chose facile. En effet, étant donné que ce dernier se trouve dans un refuge, cela signifie qu’il a subi une expérience douloureuse notamment un abandon. C’est pour cela que la SPA veille à ce que cette situation ne se produise plus une fois l’adoption conclue. De plus, il a besoin de soin et de traitement divers. Il faut que la nouvelle famille suive toutes les formalités et lui procure soin, maintenance et alimentation convenable. Enfin, il faut veiller à ce que l’animal ait toute l’attention nécessaire à son épanouissement.

Les précautions prises par la SPA avant l’adoption

En prenant compte de toutes ces conditions, la SPA prend les mesures nécessaires pour que l’adoption se passe bien pour l’animal. En premier lieu, il est important que la famille intéressée se conforme à ses caractères et aux habitudes de l’animal. C’est pour cela que les visites fréquentes avant le lancement de la procédure sont importantes. En second lieu, le refuge doit avoir certaines informations indispensables concernant la famille. C’est pour cela qu’il faut présenter les dossiers suivants : carte d’identité, pièces justificatives de domiciles et pièces justificatives de logement. Il sera alors sûr que la famille possède les conditions nécessaires pour héberger un animal. Cependant, il est possible que la demande d’adoption soit refusée si la SPA détecte des failles. Enfin, l’établissement d’origine devra voir fréquemment l’animal après l’adoption. Durant ces visites, les agents de la SPA inspecteront si l’animal est traité convenablement et la famille pourra poser des questions à propos de celui-ci.